Pas de mots pour décrire ce que tu vis, jamais je ne connaîtrai ta douleur et tes doutes.

Pas de mots sur ce que tu affrontes et qui reste la plus grande de mes peurs.

Pas de mots sur notre peine, sur les questions sans réponses, sur les diagnostics, les espérances...

Pas de mots sur tes traitements qui te détruisent, sur ces rayons qui ont manqués de te tuer.

Pas de mots sur l'odeur aseptisée de ta chambre, des repas sans goûts, sans sel, sans rien.

Pas de mots sur ce que tu laisses paraître et qui nous laisse admiratifs.

Quels mots pour tes enfants ? Leur dire "c'est la vie", "c'est comme ça", "on y peut rien".

Quels mots pour les médecins qui nous laissent dans le vague ? "on verra", "on ne sait pas", on ne se prononce pas"

Quels mots pour apaiser tes souffrances ? Quels mots pour t'aider sans que tu ressentes notre pitié ?

Quels mots pour crier l'injustice, l'intolérable, l'insoutenable, les nons-dits ?

Quels mots pour te donner un peu d'espoir ? Quels mots pour nous donner de l'espoir.

Quels mots pour à nouveau y croire ?

Tellement de prières, de pensées, de rêves éveillés pour te voir guérir.

Tellement de souvenirs de toi et moi en train de rire.

Tellement de choses que tu dois encore vivre.

Tellement d'émotions que tu dois ressentir.

Tellement de bonnes odeurs à sentir.

Tellement de bisous de Maxou et Lucie à retenir.

J'écris parce que tout reste bloqué en moi. Trop de haine.

Trop de colère, de chagrin, de larmes, et de peine.

J'écris ces quelques mots pour te dire combien je t'aime.

 

Pour ma soeur atteinte d'une tumeur au cerveau, inopérable, mes tendres pensées pour mon neveu et ma nièce. Chaque jour, depuis un an elle se bats contre la maladie. Une pensée pour tous les personnes atteintes d'un cancer, une autre pensée pour les proches et les familles.